La Francia in pillole a Torino

Mesdemoiselles Si-Vu-Plé: interview aux gérantes du magasin de produits français

Posted by on May 4, 2013 in Blog, Interviste, Slider | 0 comments

Mesdemoiselles Si-Vu-Plé: interview aux gérantes du magasin de produits français

drapeau_francais

TàC : Quelles ont été les circonstances de ton arrivée ?

Elsa : Pour un Erasmus en 2002, j’étais en École d’architecture. J’avais choisi Barcelone, mais la place a été réservée à de meilleurs élèves ! Il restait Turin dans la liste des destinations… je ne savais même pas où c’était ! Personne n’était capable de me dire quoi que ce soit sur cette ville. Une fois quelqu’un m’a dit « bah c’est venteux » ! A la maison il y avait un Guide du routard qui disait « s’arrêter serait plus qu’une erreur ». C’était bien parti !

Lauren : Moi je suis arrivée à Turin en février 2005… par hasard ! J’avais déjà fait mon Erasmus à Florence en 2003 et après je m’étais mis dans la tête d’aller à Rome. Je devais donc aller à Rome pour un Master en Commerce extérieur et Management international. Une fois inscrite on m’a finalement dit : « en fait ce sera Turin ou Milan » ! Milan ne me plaisait pas a priori et pour moi Turin c’était pire que Glasgow ! Mais des amis l’avaient choisie alors j’ai suivi en pensant « on verra bien » !

TàC : Vos séjours promettaient ! Et quelles ont été les premières impressions une fois arrivées ?

Elsa : Quand je suis arrivée ça m’a tout de suite plu ! Au début la ville me semblait énorme aujourd’hui elle me semble presque trop petite. Quand je suis arrivée je me perdais en permanence.

J’ai tout de suite trouvé que c’était une belle ville… et pas du tout venteuse ! J’aimais beaucoup les bords du fleuve et puis j’avais adoré tous les trucs à l’italienne comme les « sagre », toutes ces fêtes populaires, vivre à l’extérieur, chez moi il pleut sans interruption pendant six mois ! Et puis j’ai rencontré mon fiancé. Mais j’ai quand même fini mes études en France et en 2006 je suis venue m’installer ici.

Lauren : J’en suis tout de suite tombée amoureuse ! Et c’est la seule ville où je ne me sois jamais perdue ! J’ai aimé le fleuve, la ville, je l’ai trouvée belle, j’ai aimé les couleurs, la vie à l’italienne, la vie sociale et je ne l’ai plus quittée. Au début les weekend étaient quand même un peu déprimants : ici tu passes une bonne soirée, tu rencontres des gens qui te disent super enthousiastes « on s’appelle ! » et le weekend tu attends leur appel… sauf qu’il n’arrive jamais !

TàC : Vous habitez ici depuis plusieurs années, qu’est-ce que vous aimez le plus de cette ville, qu’est-ce qui vous manquerait si vous deviez la quitter ?

Elsa : La vie sociale, le petit café au bar le matin, vivre à l’extérieur, occuper l’espace public. J’ai l’impression qu’ici tu interagis beaucoup plus avec les autres. Sinon je crois que je ne pourrais plus me passer de la cuisine italienne ! Turin est une ville qui offre énormément de possibilités, elle est assez hétéroclite pour pouvoir s’y retrouver à différents moments de ta vie, à différents moments de l’année. Et puis ici j’ai découvert la joie d’avoir des marchés tous les jours, une qualité de vie que tu n’as pas en France, les distributeurs de cigarettes ! C’est une ville où il est toujours agréable de se balader, en vélo, à pied ou même en bus !

Lauren : Ici je me suis retrouvée beaucoup plus dans le contact humain, les rapports sociaux, les gens sont plus chaleureux, plus détendus, même si on a des problèmes on va boire l’apéro, passer du temps avec les amis et on oublie les soucis. Sinon dans un autre registre il y a bien sûr la nourriture, moi non plus je ne pourrais plus m’en passer, surtout les « antipasti » ! Ce qui me manquerait aussi c’est l’offre culturelle de qualité totalement gratuite ou à bas coût que propose la ville.

TàC : Ton coup de cœur ?

Elsa : L’imbarchino ! Le début de l’été, les parcs, la vie dehors, sur les bords du fleuve. Et puis il y a Porta Palazzo aussi, j’emmène toujours les gens qui me rendent visite là-bas, la première fois que tu y vas c’est quand même fantastique !

Lauren : la Cavallerizza reale de nuit c’est mystérieux et magique. Le marché de Porta palazzo aussi et le parc du Valentino.

TàC : Parlons boulot ! Vous êtes les gérantes du magasin de produits français « SiVuPlé », comment le projet est-il né ?

Elsa : Moi je travaille dans un cabinet d’architecte depuis que j’habite ici, mais la situation dans ce secteur n’est pas des meilleures. J’avais en tête le projet d’ouvrir une petite épicerie depuis longtemps. Par l’intermédiaire d’une amie j’ai su que Lauren avait la même idée, on s’est rencontrées et on a monté le projet du « SiVuPlè » ensemble. On a mis environ un an à monter le business plan avec le MIP (Mettersi In Proprio) et le Réseau Entreprendre. En novembre 2011 on a ouvert !

Le magasin c’était aussi le moyen de construire un projet plus durable et de me décider à rester véritablement ici. Je me suis dit qu’il fallait que j’arrête d’attendre un travail et que je pouvais créer ma propre activité. Je ne regrette pas cette décision !

Lauren : Le choix du magasin n’a pas été raisonné. Après trois ans d’emplois administratifs j’ai quitté mon travail et je suis rentrée en France pour les vacances de Noël. Sur le chemin du retour j’ai décidé d’aller vivre un an à Londres, c’était une chose à laquelle j’avais souvent pensé. Quand j’étais sur le point de partir, après 10 minutes à la gare de Porta Susa j’ai fait demi-tour parce que l’idée de quitter Turin me rendais malade ! J’ai décidé de rester et je me suis lancée dans le projet du magasin, dans la réalisation d’un rêve. C’était sans doute aussi une façon de me créer une activité pour ne pas avoir à m’en aller ! Maintenant il faut espérer que le magasin prenne son envol.

Lauren - ph Plastikwombat

Lauren – ph Plastikwombat

Elsa - Ph Plastikwombat

Elsa – Ph Plastikwombat

 

 

No Comments

Join the conversation and post a comment.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Saveurs et sourires | turinalacoq - [...] Leggete anche l’intervista di Lauren e Elsa! [...]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>